Bannière colorée

Qui a dit que les Jeux Video n’avaient pas leur place en Entreprise ?

Date : 27 mai 2014 Catégorie

Googlereverse

QUI A DIT QUE LES JEUX VIDEO N’AVAIENT PAS LEUR PLACE EN ENTREPRISE ?

 

Quand nous parlons de serious games, il n’y a que le sujet du jeu qui est « sérieux », tout le reste est fun et interactif !

Il est acquis que ce qui est ludique est plus facile à comprendre. C’est en partant de cette observation simple que plusieurs entreprises ont profité de la montée des serious games pour parler de recrutement, de marque employeur, de formation ou tout simplement de leurs produits. C’est ce que l’on appelle la gamification.

Découvrez notre top des serious games !

 

1 – Pour s’éloigner du monde du recrutement, parlons du serious game de Télérama.fr, qui vous plonge au coeur d’une crise de communication.

 

Jeu d'influence

 

 

2 – On peut également penser à l’Oréal et à son jeu « Reveal » censé faire découvrir la marque aux jeunes talents, et inversement.

 

L'Oréal Reveal

 

 

3 – L’agence Rosapark a développé un jeu en interne pour un coût d’environ 10 000 € dont le but est de déterminer la motivation d’un candidat. Terminez le jeu, et vous décrocherez un entretien dans cette agence !

 

Capture d’écran 2014-05-27 à 09.31.27

 

 

4 – Enfin, il existe de nombreux serious game à but éducatif visant à apprendre au joueur les bases de nouvelles compétences. Ruby Warrior par exemple, qui a pour vocation de vous apprendre les bases pour coder en Ruby, l’un des langages de programmation les plus répandus aujourd’hui !

 

 

A vous de jouer 😉