Bannière colorée

Vous serez encore meilleur quand vous aurez échoué !

Date : 27 mai 2014 Catégorie

taux-de-rebond

VOUS SEREZ ENCORE MEILLEUR QUAND VOUS AUREZ ECHOUE !

 

Vous aussi vous avez connu la faillite ? Pas d’inquiétude, plus de 60 000 entrepreneurs sont dans votre cas chaque année…

 

Un échec signe-t-il la fin de votre carrière ? Non, au contraire !

Si en France l’échec est souvent stigmatisé, les mentalités sont en pleine évolution. Et pour cause, avoir échoué, et surtout s’être relevé, c’est le premier pas vers le succès.

Les Américains l’ont bien compris, et ils valorisent depuis longtemps l’échec comme une preuve de ténacité, de flexibilité et de potentiel. L’essentiel c’est de savoir rebondir.

D’ailleurs, personne n’échappe à l’échec toute sa vie, à moins de n’avoir rien tenté. Dommage pour ceux-là, car ils ne tireront jamais les leçons de ceux qui ont pris des risques, connu l’échec, et sont repartis de plus belle.

L’échec, c’est l’école de la vie.

 

C’est bien beau tout ça, mais vous voulez une preuve, des exemples concrets ?

Tenez, servez-vous, l’histoire de l’entrepreneuriat en regorge :

Le plus connu de tous, Steve Jobs, s’est fait remercier de sa propre entreprise à l’âge de 30 ans, et on connaît tous la suite de l’histoire… De même, Marc Simoncini à connu divers échecs, et s’est notamment retrouvé ruiné, avant de fonder Meetic, dont vous connaissez le succès. Et il y en a eu bien d’autres…

 

Mais comment font-ils ?

 

Pour rebondir après un échec entrepreneurial (et tout autre échec professionnel), il est essentiel de :

 

1 – Stabiliser sa situation financière

Difficile de repartir dans la vie quand vos réserves ont été englouties par votre aventure entrepreneuriale et que vous vous retrouvez sans revenus. Ne soyez pas trop difficile, acceptez qu’un travail puisse être une période de transition, qui vous permettra de vous remettre du traumatisme professionnel et de ne pas tomber dans l’isolement.

 

2 – Ne pas rester seul !

Trouvez du soutien auprès d’une personne extérieure qui vous aidera à avoir une vision globale de votre parcours. Retracez chronologiquement vos échecs et vos succès, vous vous rendrez compte de tout ce que vous avez déjà surmonté. Après un tel traumatisme personnel, il vous faudra reprendre confiance en vous pour aller de l’avant !

 

3 – Analyser les raisons de son échec

Sortir de l’émotionnel pour aller vers le raisonnable et en tirer des leçons. On apprend de ses échecs seulement si l’on cherche à savoir ce qui a pêché pour ne pas reproduire les mêmes erreurs. L’échec est le meilleur des professeurs si vous êtes prêt à apprendre de lui !

 

4 – Accepter son échec

Maintenant que vous savez pourquoi vous avez échoué, et que vous êtes capable de vous en remettre, pardonnez-vous ! Une bonne façon de passer à autre chose est de transformer immédiatement un échec en succès. C’est ce qu’à fait Nicolas Riou en écrivant « Comment j’ai foiré ma startup » juste après la faillite de son entreprise.

 

5 – Remonter à cheval

L’étape finale pour sortir cette période sombre de votre esprit est de vous lancer corps et âme dans un nouveau projet. Relancez la spirale de la réussite, les plus beaux parcours sont souvent semés d’échecs…

 

Si vous voulez en savoir plus :

Ted talk de Philippe Rambaud, fondateur de 60 000 rebonds

Livre de Thierry Jallon, 7 Etapes pour rebondir après une crise